Xue Er De -Fen Library

History 2

Sparte : geographie, mythes et histoire by Ruze, Françoise; Christien, Jacqueline

By Ruze, Françoise; Christien, Jacqueline

Description : Tout ce que vous avez voulu savoir sur l'histoire de Sparte, de los angeles fondation de l. a. cité à sa soumission aux Romains, est rassemblé dans cet ouvrage très complet avec les récits épiques de cette période

Show description

Read or Download Sparte : geographie, mythes et histoire PDF

Similar history_2 books

Sparte : geographie, mythes et histoire

Description : Tout ce que vous avez voulu savoir sur l'histoire de Sparte, de l. a. fondation de l. a. cité à sa soumission aux Romains, est rassemblé dans cet ouvrage très complet avec les récits épiques de cette période

La Trobe : the making of a governor

Charles Joseph los angeles Trobe used to be Superintendent of the Port Phillip District of latest South Wales and Victoria's first Lieutenant-Governor (1851–54). His management, which coincided with the turbulent demanding situations of the Victorian gold rushes, was once hugely arguable. He departed from place of work a disillusioned guy whose contribution to the improvement of the colony was once now not instantly acknowledged.

Additional info for Sparte : geographie, mythes et histoire

Example text

Sur la côte nord-ouest du golfe de Laconie, nous trouvons le seul établissement humain qui ressemble à une ville dès l'époque classique : Gytheion.

Traditionnellement dites « périèques », c'est-à-dire composées de ceux qui « vivaient autour », des communautés à la fois dépendantes et autonomes se sont partagé le reste du pays. L'habitude a été prise de désigner ce pays, qui correspond au quart sud-ouest du Péloponnèse, par le terme de Laconie. , jusqu'à la réduction territoriale qu'imposera Philippe II de Macédoine. En moyenne, le territoire conquis couvrait environ 5 500 km2 (y compris l'île de Cythère), dont seulement 1 000 (100 000 ha) auraient été cultivables.

Tigerstedt qui a analysé l'ensemble des sources disponibles (1965 et 1974) ; d'autres ont abordé la place du mythe de Sparte dans la pensée occidentale au cours des siècles, comme E. Rawson ou Cl. Mossé3. Il est surprenant de constater que ce n'est pas Athènes, « berceau de la démocratie », mais Sparte qui a le plus nourri l'imagination et la réflexion politique depuis l'Antiquité; à la charnière entre les Anciens et les Modernes, Plutarque en est sans doute le grand responsable avec ses vies de Lycurgue, d'Agésilas, de Lysandre, d'Agis et Cléomène, dont on a surtout retenu la première.

Download PDF sample

Rated 4.84 of 5 – based on 50 votes